Les photographes de Joomeo : L’art du portrait avec Anthony Passant

 
« [...] AIMER LES GENS, PROFONDÉMENT, SAVOIR LIRE EN EUX ET EN RESSORTIR DES ÉMOTIONS ET DES SENTIMENTS » – Anthony Passant

Les portraits d'Anthony Passant - AP PhotographieRetrouvez les photos de toute la série dans le diaporama en fin d’article

Joomeo :
Bonjour Anthony, malgré une notoriété de plus en plus importante, nos lecteurs ne vous connaissent pas tous ! Pourriez-vous nous parler un peu de vous ?

Anthony Passant :
Je suis Anthony Passant, photographe semi-pro en région parisienne. Qu’il soit créatif ou plus académique, d’enfant ou d’adulte, j’ai fait du portrait ma spécialité !

Je précise photographe « semi-pro » parce que la photographie reste pour moi un complément d’activité, même si il est chronophage à souhait !

Que ce soit par mon entourage familial ou au travers de mes amis, j’ai toujours baigné dans une ambiance artistique et propice à la création. Ils sont tous musiciens ou dessinateurs, ça a probablement été une des raisons de mon orientation !

Je pratique la photo depuis 2011 seulement. J’ai un vrai coup de chance : lorsque j’ai voulu m’y mettre, un très bon ami vendait son Canon 350D avec un 18-200 Sigma, de quoi me faire la main un moment ! Ca m’a permis de vraiment prendre goût à ce qui est devenu, aujourd’hui une profonde addiction !

Les portraits d'Anthony Passant - AP PhotographieRetrouvez les photos de toute la série dans le diaporama en fin d’article

Joomeo :
Comment êtes-vous venu à la photo de portrait ?

Anthony Passant :
Curieusement, celui par qui j’ai eu envie de faire de la photo, Anthony Gelot ne fait pas du tout de portrait. Son travail porte plutôt sur le paysage et l’architecture parisienne. Mais le fait de le suivre et de découvrir son travail a été un véritable moteur pour moi. C’est en grande partie grâce à lui que j’ai décidé de me mettre à la photo.

Etonnamment, et sans même m’y être essayé je n’avais que le portrait en tête, je savais que c’était ce qui me convenait, me parlait.
J’ai fais mes premiers portraits le jour où j’ai eu le 350D en main, avec les enfants de celui qui m’a vendu mon premier appareil, et le déclic a été immédiat !

Les portraits d'Anthony Passant - AP PhotographieRetrouvez les photos de toute la série dans le diaporama en fin d’article

Joomeo :
Qu’est ce qui est essentiel pour devenir un bon portraitiste ?

Anthony Passant :
Selon moi, et ça n’engage évidemment que moi, c’est d’aimer les gens, profondément, de savoir lire en eux et en ressortir des émotions et des sentiments. Il faut prendre le temps, apprendre à connaître un minimum les gens, agir au feeling, ce sont des éléments essentiels à la réussite d’un beau portrait. Cela ne se limite pas à une simple photo d’une tête, sinon autant prendre des pommes ou des fleurs !

Ne jamais commencer une séance d’entrée, toujours prendre le temps de rompre la glace autour d’un café, d’un jus de fruit, ou même d’un simple verre d’eau, prendre conscience que les premières images sont souvent « à blanc » parce que le feeling n’est pas encore en place et que le bon résultat arrive ensuite.

C’est encore plus vrai avec des particuliers et des amateurs qui n’ont pas l’habitude de voir un objectif en face.
L’écoute est donc un élément tout aussi important qu’une bonne vision, primordial.

J’aimais capter les regards, leur intensité, leur innocence, toutes les émotions qui en ressortent.

Les portraits d'Anthony Passant - AP PhotographieRetrouvez les photos de toute la série dans le diaporama en fin d’article

Joomeo :
Quelles sont les contraintes (techniques et/ou artistiques) liées à cette pratique ?

Anthony Passant :
Elles sont diverses, surtout en fonction de l’équipement à disposition. Que l’on photographie en lumière naturelle, en extérieur, au flash, avec un réflecteur, les contraintes sont nombreuses et seule l’expérience permet de s’en affranchir ou de composer avec !

Les contraintes sont souvent liées à la lumière, trop forte ou trop faible, changeante, c’est un élément clé de la photo, et à moins d’être au flash en studio, la lumière varie en permanence en extérieur.

Le choix des optiques est également crucial, je ne travaille qu’avec des optiques Tamron, par choix avant tout, mais j’ai des optiques à plage focale comme le 70-200 et le 24-70, et récemment le 45mm en focale fixe. Ça me permet de faire face à toutes les situations et à tous les environnements : une pièce trop petite est vite problématique en terme de recul, donc il faut avoir de quoi parer à cette éventualité dans son sac.

En fonction du sujet, de ses attentes et de l’objectif de la séance, on peut avoir à faire face à des caractères, des physiques, des mentalités très différents. Il faut donc savoir composer avec les particularités de chacun et les prendre en considération : à chaque séance et chaque client ses plaisirs et difficultés !

Les portraits d'Anthony Passant - AP PhotographieRetrouvez les photos de toute la série dans le diaporama en fin d’article

Joomeo :
Racontez nous votre plus belle rencontre / expérience dans ce métier

Anthony Passant :
C’est tellement difficile d’en isoler une plus qu’une autre… Les rencontres sont heureusement souvent belles, la majorité du temps en fait, mais j’ai eu de véritables coups de coeur pour certain(e)s modèles avec qui le feeling a été plus puissant qu’avec d’autres.

Il y a les premières expériences qui comptent aussi, certaines modèles et mannequins comme Paola, Marine, Alisa, ont marqué des tournants décisifs dans ma manière de voir le portrait. Elles m’ont amené quelque chose que je n’avais pas avant ces séances là, des prises de conscience en somme.
Ce sont des personnes qui ont décidé de me faire confiance un jour, et qui aujourd’hui encore, continuent de venir me voir de temps en temps pour des projets et des portraits.

A titre professionnel ou avec des « confrères », j’ai beaucoup appris de gens comme Bill Gekas, Adrian Sommeling, Aaron Nace, Franck Gomez qui sont autant des modèles de réussite que des amis pour certains comme Bill, Adrian et Franck.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>