Blog Joomeo
©Louis Nespoulous-Les photographes de Joomeo

Les photographes de Joomeo : saisir l’univers d’un artiste avec Louis Nespoulous

« […] s’imprégner de l’univers et des goûts de l’artiste pour créer une atmosphère qui lui est propre. » – Louis Nespoulous

Joomeo :

Bonjour Louis ! Nous suivons votre travail depuis un certain temps maintenant et nous avions envie de parler d’une de vos dernières actualités. Vous avez récemment suivi et photographié 2 artistes colombiennes aux univers de toute évidence très différents. Comment Faites-vous pour capter la personnalité de vos sujets ?

Louis Nespoulous :

En premier lieu, on commence par les écouter ! Le but des premiers échanges consiste à savoir ce que souhaite son modèle. Petit à petit, au fil de la discussion, on s’imprègne de son univers ainsi que de ses goûts. Cela nous sera utile lors de la prise de vue pour retranscrire une atmosphère propre à chaque artiste.

Il ne faut jamais oublier que ces portraits deviennent un outil de travail, voire une vitrine, pour ces artistes. Chaque séance doit donc répondre à un mini cahier des charges. Le terme n’est pas fun mais c’est comme ça.

©Louis Nespoulous-Les photographes de Joomeo
Retrouvez les photos de toute la série dans le diaporama en fin d’article

Joomeo :

Si vous deviez décrire chacune de ces artistes, quels seraient leurs principaux points communs et leurs principales différences ?

Louis Nespoulous :

Diana et Adriana ont deux styles résolument différents mais toutes les deux vivent leur passion avec leurs tripes. Diana chante sur des rythmes folkloriques traditionnels et Adriana se définit comme une DJ Tropicale. Dans les deux cas, l’enjeu a été de conjuguer leur identité, leurs choix esthétiques et leur visage afin de créer une image qui leur ressemble et qui servira leur carrière.

Pour ces deux chanteuses, notons que l’exercice consiste à montrer et à faire connaître leur « gueule » (rires). Merci de m’excuser pour ce terme mais il faut être franc.

Faire le portrait d’un artiste, c’est le mettre en scène afin de capter son essence, il s’agit de le sublimer sans mentir à celui qui va regarder la photo. Après avoir regardé un portrait, on doit avoir le sentiment de savoir de qui il s’agit..

©Louis Nespoulous-Les photographes de Joomeo
Retrouvez les photos de toute la série dans le diaporama en fin d’article

Joomeo :

Il y a peu d’accessoires dans vos portraits. C’est un choix que font certains photographes pour mieux personnaliser leur sujet, pourquoi pas vous ?

Louis Nespoulous :

C’est précisément le résultat des discussions dont je parlais un peu plus tôt ! Celles que j’ai avec les artistes bien avant les séances de prises de vues !

En échangeant longuement avec Diana, j’ai bien compris qu’elle était profondément attachée à la nature. Elle souhaitait des images évoquant le Jardin d’Eden, avec une ambiance un peu éthérée, très sereine. Par conséquent, nous n’avions pas besoin de beaucoup d’accessoires. Le seul que nous ayons vraiment exploité durant le shooting a été cet environnement frais et plein de chlorophylle.

©Louis Nespoulous-Les photographes de Joomeo
Retrouvez les photos de toute la série dans le diaporama en fin d’article

Avec Adriana, nous souhaitions sortir de l’ambiance night club, fumigènes et compagnie. Remarquez que j’ai bien dit « nous souhaitions » dans la phrase précédente. C’est un point essentiel car pour qu’une séance soit réussie, il faut que les 2 acteurs principaux que sont le photographe et le photographié soient bien en phase et à l’aise avec la direction choisie.

Donc, avec Adriana, Le choix s’est porté sur des visuels épurés avec des arrière-plans plutôt neutres et clairs pour faciliter le travail des graphistes qui travaillent ces images en aval.

Dans les deux cas, les directeurs artistiques vont beaucoup intervenir pour exploiter ces photographies qui ne sont que la matière première de leur futurs visuels. C’est pourquoi le cahier des charges que j’évoquais un peu plus tôt s’avère essentiel. Nous devons faire en sorte que ce dernier ne soit pas vécu seulement comme un ensemble de contraintes. C’est un outil précieux qui permet de travailler efficacement et, souvent, de stimuler la créativité.

Joomeo :

Vos prises de vues sont essentiellement en extérieur. C’est pour profiter de la lumière naturelle ?

Louis Nespoulous :

Il y a de ça oui. Dans la mesure du possible, je suis un inconditionnel de l’éclairage naturel. C’est quand même un plaisir d’exploiter ce que nous offre la nature dans un métier tellement dominé par la technologie.

©Louis Nespoulous-Les photographes de Joomeo
Retrouvez les photos de toute la série dans le diaporama en fin d’article

Joomeo :

Quel matériel utilisez-vous pour affiner vos éclairages dans ces conditions ?

Louis Nespoulous :

Un ou 2 déflecteurs… et du temps (rires). Le temps que le nuage passe ou que le soleil perce davantage. J’en profite pour saluer la patience de ceux qui m’ont assisté dans ces séances.

Joomeo :

Merci pour cet entretien Louis. Nous laissons maintenant la place à quelques photos prises lors de vos shootings avec Adriana et Diana grâce à ce diaporama que vous avez accepté de nous partager.

Retrouvez notre photographe sur…

son site internet : Louis Nespoulous – Photographe
sa page Facebook : Louis Nespoulous – Facebook
son compte Twitter : Louis Nespoulous – Twitter

Yann - Reporter

Yann - Reporter

Le gourou de l'actu chez Joomeo ! Il parcourt le web pour vous faire profiter de toutes les infos en lien avec la photo, le cloud etc. C'est aussi lui qui s'occupe des interviews avec les photographes de Joomeo.

Ajouter un commentaire

Partagez cet article :)

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn