Blog Joomeo

Pourquoi il est déconseillé de publier des photos de vos enfants sur les réseaux sociaux

Les dangers de publier des photos de vos enfants sur les réseaux sociaux

La Gendarmerie Nationale a utilisé sa page Facebook le 23 février dernier pour mettre en garde ses lecteurs/lectrices concernant la publication de photos de leurs enfants sur les réseaux sociaux.

L’initiative fait suite à une campagne d’incitation qui a pris beaucoup d’ampleur ces dernières semaines. Une publication invite les mamans à poster 3 photos de leur(s) bambins. Elles doivent aussi désigner 10 autres mamans qui devront faire de même.

Les problème des chaînes de publications

« Si tu es fière de tes enfants, poste 3 photos et nomine 10 de tes amies pour faire pareil ! »

Une invitation qui sonne pratiquement comme une menace. En effet elle culpabilise la personne qui reçoit le message. Celle qui ne se plie pas au rite n’est pas fière de ses enfants, elle ne les aime pas… c’est donc une mauvaise mère. Difficile alors de casser la chaine ! Surtout que l’acte parait bien inoffensif de prime abord.

Oui mais… oui mais publier des photos de sa progéniture n’est pas si anodin qu’il y parait. Certaines conséquences peuvent être pour le moins fâcheuses.

« nous vous rappelons que poster des photos de ses enfants sur facebook n’est pas sans danger ! »

La Gendarmerie Nationale

Au-delà du risque non-négligeable lié à la délinquance sexuelle, le fait d’exposer ouvertement ses enfants sur les réseaux sociaux peut avoir une conséquence sur leur réputation. En cédant à cette tentation, nous compromettons donc leur avenir numérique.

Dès lors, dans quelques années certains enfants devenus adultes pourraient considérer que leurs parents ont violé leur vie privée. Et admettons-le, ils auront raison ! Au travers de ces publications faites sans leur consentement explicite, nous pouvons nuire à leur réputation. Le risque ? Jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 45 000 € d’amendes pour les cas les plus graves… Plutôt dissuasif n’est-ce pas ?

Protégez vos enfants d'une trop grande exposition sur les réseaux sociaux

En tant que parent, il faut se responsabiliser et montrer l’exemple

Mais là ne se situe pas le plus important. Dans un monde où le harcèlement de certains enfants par leurs camarades se trouve largement faciliter par les réseaux sociaux, le rôle des parents est aussi de protéger l’image de leurs chérubins.

Pourtant ils sont bien souvent les premiers à publier de manières très innocente les « photos-dossiers » qui vont égayer leurs différents profils. Les personnes malintentionnées y trouveront, servis sur un plateau, tous les sujets de raillerie et de déstabilisation utiles et nécessaires à leurs forfaits.

Il ne s’agit évidemment pas de s’interdire de partager les photos et vidéos de nos bons moments avec notre famille ou nos amis qui sont parfois loin. Le principe est de savoir utiliser les bons outils pour protéger sa vie privée et celle de nos enfants.
Le partage privatif est probablement le meilleur moyen actuellement pour répondre à la fois à notre envie de partage et à notre besoin de confidentialité.

Ce que propose Joomeo.com dans ce domaine fait partie des solutions les plus efficaces et les plus évoluées. Nos options de partage, la gestion des droits sur chaque album, la protection de vos partages par l’identification de vos contacts… autant de spécificités qui font de Joomeo une plateforme idéale pour préserver votre vie privée.

 
Sources :
Page Facebook de la Gendarmerie Nationale
Article « Poster des photos de ses enfants sur Facebook n’est pas sans danger » de Hortense Nicolet
Article « la gendarmerie rappelle que publier des photos d’enfants peut être dangereux » de Lisa Denolly

Yann - Reporter

Yann - Reporter

Le gourou de l'actu chez Joomeo ! Il parcourt le web pour vous faire profiter de toutes les infos en lien avec la photo, le cloud etc. C'est aussi lui qui s'occupe des interviews avec les photographes de Joomeo.

Ajouter un commentaire

Partagez cet article :)

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn